Actus

Nos conseils pour bien choisir son mouton pour l’Aïd

By 28 juin 2021 août 17th, 2021 No Comments
choisir_mouton

Nos conseils pour bien choisir son mouton pour l'Aïd

Chaque année “l’Aïd el Kebir” aussi appelé “Aïd el Adha” est célébré par des millions de musulmans en France. Pour rappel, c’est une fête religieuse qui a lieu le dixième jour du derniers mois de l’année lunaire et qui célèbre la foi d’Ibrahim. Elle est l’occasion de se rassembler, de partager un moment convivial. Elle est également l’occasion d’accomplir le sacrifice rituel. Traditionnellement en France, il s’agit du sacrifice d’un mouton ou d’un agneau. Mais dans d’autres pays, cela peut peut être aussi des chèvres, des bovins ou encore des chameaux. À l’approche de cette grande fête, le choix de l’animal est au centre des préoccupations familiales. Il n’est pas toujours évident de choisir son mouton pour l’Aïd, c’est pour cette raison, que nous avons préparé une petite liste de conseils pour vous, afin de vous aider à reconnaître une bête saine.

Examinez ses dents 

La dentition du mouton permet d’estimer son âge. Plus il est jeune, plus sa viande sera tendre.  Pour estimer son âge il suffit d’ouvrir sa bouche et de regarder ses dents. Les dents qui sont situées à l’avant sont les incisives et celles à l’arrière, sont les molaires et les prémolaires. Si vous remarquez qu’une des deux dents à l’avant tombe, cela signifie que l’animal a plus d’un an. Si les deux dents sont bien présentes mais que l’une d’entres-elles est jaunâtre ou plus épaisse, cela signifie qu’il a perdu ses dents de lait.

Voici quelques points importants à connaître : 

  • À 3 mois : il dispose de petites dents. Ce sont des dents de lait.
  • À 1 an : les deux dents de lait situées à l’avant sont tombées et on voit bien qu’elles ont été remplacées par deux incisives. Elles sont plus longues que les autres.
  • À 2 ans : il est censé avoir deux dents de lait en moins, ce qui fait qu’il dispose de 4 incisives à l’avant.

L’âge d’abattage est généralement entre 6 mois et 2 ans mais il est préférable d’opter pour un mouton qui ne dépasse les 12 mois pour une viande tendre.

Mesurez sa colonne vertébrale

Un mouton en bonne santé dispose d’une colonne vertébrale saine.  Pour vous en assurer, il suffit de passer les mains par-dessus celle-ci.  Si sa largeur avoisine environ 20 cm, soit la largeur d’une main ouverte du bout du pouce jusqu’au petit doigt, alors vous n’avez pas de quoi vous inquiétez !

Renseignez-vous sur son poids

Un mouton bien dodu est signe de bonne santé. Cependant, soyez vigilant pour ne pas vous faire avoir. Certains agriculteurs font manger du sel aux moutons juste avant la fête, afin de les inciter à boire davantage. Ce surplus d’eau les fait paraître plus gros. Pour vous en assurer, palpez le ventre du mouton pour déterminer si c’est de la chair ou s’il s’agit d’un gonflement. Un bon mouton doit être grand et agile.

Observez sa démarche

Nous vous conseillons d’éloigner le mouton de son troupeau afin de vérifier s’il marche correctement et qu’il n’a pas de problème de motricité. S’il boite, cela peut être dû à une maladie chronique comme la fièvre aphteuse.  Il s’agit d’une maladie virale qui est contagieuse mais rassurez-vous elle est sans danger pour l’homme. Une démarche sûre et un corps robuste sont des points positifs.

Analysez son regard

Le mouton doit avoir un regard clair et rosé. Si vous vous apercevez que la couleur tire vers le jaune, cela est le signe d’un ictère (jaunisse) et signifie que l’animal n’est pas bon à la consommation. En revanche, si ses muqueuses oculaires sont plus rouges, cela signifie qu’il est peut-être atteint d’une infection. Enfin, si elles sont blanches, c’est qu’il a probablement une anémie.

Assurez-vous de son éligibilité au sacrifice

Tous les moutons ne peuvent pas être sacrifiés. Il faut faire attention à d’autres détails. Par exemple, il ne faut pas qu’il lui manque un membre, qu’il soit borgne ou encore qu’il ait la queue coupée.

Informez-vous sur son élevage

C’est un point supplémentaire qui a quand même toute son importance. En effet, si le mouton a suivi un élevage intensif surtout les dernières semaines qui précèdent la fête, il prend plusieurs kilos superflus qui ne sont pas du muscle mais de la graisse.

Nous vous souhaitons à tous une très belle fête.